Samedi 27 novembre
Vivre (beaucoup) mieux avec l’anxiété ! Atelier de coaching

  • Samedi 27 novembre, 14-16h au centre Ma Parenthèse Yoga Paris (61 rue du Faubourg St Martin)
  • NB : venez avec 10 minutes d’avance, pour la gestion de la salle
  • Réservation : 25€

 

L’anxiété nous complique la vie. Et plus on se focalise dessus, plus on se juge pour en avoir, plus les complications semblent devenir lourdes. Bien sûr, on peut réduire ses symptômes d’anxiété (et même en guérir totalement). Mais c’est -on ne va pas se mentir- un cheminement de longue haleine (dix ans déjà pour moi) donc pour le moment, ce qui est important, c’est de vivre (très) bien avec ce phénomène physiologique aux nombreuses conséquences psychologiques qu’est l’anxiété.

En tant qu’énergéticienne (praticienne de reiki) ET coach (praticienne de “têtologie” comme j’aime bien dire), j’ai une expérience holistique ( = qui s’adresse à toutes les facettes d’une personne) de l’anxiété et des outils pour prendre soin de soi quand on en a. Cet atelier ne peut pas aller en profondeur sur tout, mais je vais vous donner des outils pour commencer votre chemin.

  • On va d’abord voir d’où vient -selon moi- l’anxiété, et débunker quelques idées toxiques qui nous amènent souvent à nous stigmatiser en nous percevant comme faibles, fragiles ou tout simplement zinzins. Un indice : la facette psychologique de l’anxiété est une conséquence, pas une cause.
  • On va apprendre à lâcher prise des mécanismes de contrôle qui font que quand quelque chose nous met en souci, nous “ruminons”, “gambergeons” et finalement surchargeons notre mental, alors que c’est notre corps qui peut évacuer cette surcharge. Le corps a horreur du contrôle, car il crée les verrous neurologiques qui l’empêchent justement de se détendre.
  • On va apprendre à accueillir nos émotions et à devenir des “paratonnerres” pour nos moments de hausse émotionnelles, qui peuvent être si épuisants. Plus on laisse les émotions passer (comme à travers un métal conducteur), moins elles nous secouent. Le mot d’ordre est “ressentir l’émotion, lâcher prise de la petite histoire mentale qu’on a créé autour de ce qui nous stresse”.
  • On va voir comment faire pour vivre aussi normalement que possible, et ne plus laisser l’anxiété nous empêcher tout bonnement de faire des choses qui nous rendraient très heureu.ses.x.
  • Et on terminera par une exploration et une proposition de diverses solutions qui peuvent vous permettre de devenir, avec le temps, de moins en moins anxieu.se.x

C’est un programme sympa, non ? Mon but ? Que vous repartiez avec le sourire, plein d’espoir et des tonnes de compassion et d’amour pour vous-même !

Elisa